Archives de catégorie : Aliments

Fiches des aliments selon la diététique traditionnelle chinoise

Riz

Riz blanc

粳米 jīng mǐ

Riz

Le riz est la graine à maturité de la plante annuelle Oryza sativa, de la famille des Poacées (ou Graminées).
Cette plante est cultivée dans toutes les régions de Chine, et dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées. Les graines sont récoltées en automne, séchées à l’air puis décortiquées avant le stockage.

Propriétés

Saveur :
Douce

Nature :
Nature Neutre

Tropisme :
Rate (脾 Pí), Estomac (胃 Wèi)
Rate Estomac

Actions :
Le riz tonifie la Rate, harmonise l’Estomac et apaise la soif (MYBL).

Applications

  • Pour les vomissements et les pertes d’appétit dues à la faiblesse de la Rate et de l’Estomac, et la dysharmonie du Qi de l’Estomac, le riz est souvent utilisé avec des aliments qui nourrissent le Qi et tonifient la Rate comme le ginseng (Ren Shen), l’igname de Chine (Shan Yao) et les graines de lotus (Lian Zi), comme par exemple dans le gâteau des Huits Immortels (WKZZ).
  • pour la soif et la bouche sèche dues à l’affaiblissement du Yin de l’Estomac par la Chaleur, le riz est souvent utilisé en combinaison avec des préparations antipyrétiques comme la décoction du Tigre Blanc (Bai Hu Tang) ou la décoction de feuilles de bambou et de gypse (Zhu Ye Shi Gao Tang).

Préparation

preparation

Le riz est utilisé en gruaux, en décoctions, dans des gâteaux ou des biscuits.

  • Mauvaise digestion :
    Faire chauffer au four jusqu’à coloration jaune 10 g de riz germé. Moudre et boire dans l’eau tiède, jusqu’à amélioration.
  • Diarrhée avec soif :
    Manger uniquement une soupe de riz avec 100 g de riz pour 1 litre d’eau, jusqu’à amélioration.
    Ou alors, faire griller au four du riz cuit puis le moudre. Prendre 3 à 6 g dans de l’eau tiède avant chaque repas. Egalement pour améliorer la digestion.
  • Hémoptysie, epistaxis :
    Boire une tasse d’une deuxième eau de lavage du riz, tiède.
  • Conjonctivite :
    Avec la deuxième eau de lavage du riz, préparer une infusion avec 25 cl et 15 g de fleur de camomille.Boire 2 à 3 fois par jour.

Informations nutritionnelles

Le riz contient protéines, lipides, glucides, calcium, phosphore, fer, vitamines B1 B2 et niacine. Il contient plus de phosphore que le riz glutineux.

Sources bibliographiques

bibliographie

  • MYBL : Ming Yi Bie Lu, 名 醫 別 錄, Divers Dossiers de Célèbres Médecins, écrit par Tao Hongjing (456-536) aux alentours de 520 ap. J.-C. qui est un supplément au Shen Nong Bencao Jing, 神农本草经, Classique de la Matière Médicale de Shen Nong.
  • WKZZ : Wai Ke Zheng Zong, 外科正宗, Traité Orthodoxe de Médecine Externe, écrit par Shen Shigong (1555-1636) sur la base de quarante années d’expérience personnelle, dans lequel chaque maladie est traitée séparément avec le diagnostic, les méthodes thérapeu­tiques et les questions, les cas cliniques et les prescriptions. Il fut publié en 1617 et devint l’un des plus importants ouvrages de chirurgie.

 Liens

Riz sur Wikipedia

© copyright 2016 www.dietetiquechinoise.com. Tous droits réservés.



Blé

Blé

小麦 xiao mai

Blé

Le blé est la graine à maturité de la plante annuelle Triticum aestivum, de la famille des Poacées (ou Graminées).
Cette plante est cultivée dans toutes les régions de Chine, et dans de très nombreux pays. Les graines (caryopses) sont récoltées en été et séchées à l’air.

Propriétés

Saveur :
Douce

Nature :
Nature Fraiche

Tropisme :
Cœur (心 Xīn), Rate (脾 Pí), Rein (肾 Shèn)
Coeur Rate Rein

Actions :
Le blé nourrit le Cœur, renforce la Rate, apaise la soif et favorise la miction (MYBL).

  • Vide de Yin ou de Sang du Cœur : calmant, apaisant. Pour la tristesse, la mélancolie, les pleurs, l’hystérie (Zang Zao), l’insomnie, les rêves abondants.
  • Vide de Qi ou de Yang de la Rate : diarrhée due chronique à une faiblesse du système digestif.
  • Apaise la soif : lors d’une maladie fébrile, la chaleur évapore les liquides organiques et provoque  soif, bouche sèche, agitation, irritabilité.
  • Vide de Qi du Rein : les reins gèrent les liquides de l’organisme. Si le Qi du Rein est faible, des troubles urinaires peuvent apparaitre : mictions douloureuses, pressantes, fréquentes, peu abondantes, dysurie de la personne âgée.

Indications

  • pour l’hystérie, chez les femmes présentant des problèmes mentaux, prendre une décoction réalisée avec du blé (50g par jour), de la réglisse (Gan Cao) 12g/j et des dattes (Da Zao) 12g/j. Cela constitue la formule Gan Mai Da Zao Tang (JKYL).
  • pour la soif et la bouche sèche, prendre un gruau de blé (SXYJa).
  • pour les mictions difficiles avec fièvre, prendre une décoction de blé et de herbe à papier de riz (Tong Cao, Medulla Tetrapanacis) (SQYLXS)

Le blé conservé vieilli est appelé Fu Xiao Mai, le blé flottant. Ce blé arrête les transpirations spontanées ou nocturnes dues au Vide de Qi ou de Yin.

Préparation

Black stone mortar on white background

Le blé est utilisé en décoctions ou en gruaux.

  • Transpiration excessive :
    Griller légèrement au four 30 g de grains immatures puis les cuire dans 30 cl d’eau. Réduire aux 2/3. Boire les 10 cl restant 2 fois par jour jusqu’à amélioration.
  • Faiblesse de l’estomac et des intestins, diarrhées fréquentes :
    Griller au four 500 g de farine blanche. Prendre une cuillère à soupe avec un peu d’eau avant chaque repas.
  • Miction difficile, cystite :
    Faire cuire 30 g de blé complet avec 5 g de Tong Cao (tetrapanax papyriferus) dans un demi litre d’eau. Réduire aux 2/3. Passer et boire 3 fois par jour jusqu’à amélioration.
  • Dépression nerveuse :
    Cuire 30 g de blé complet avec 5 jujubes et 6 g de réglisse dans un demi litre d’eau. Réduire aux 2/3. Boire le soir avant le coucher aussi longtemps que nécessaire.

Informations nutritionnelles

Le blé est une très bonne source de manganèse et de fibres alimentaires. C’est également une bonne source de cuivre, de magnésium et d’acide pantothénique (vit. B5).

Sources bibliographiques

bibliographie

  • MYBL : Ming Yi Bie Lu, 名 醫 別 錄, Divers Dossiers de Célèbres Médecins, écrit par Tao Hongjing (456-536) aux alentours de 520 ap. J.-C. qui est un supplément au Shen Nong Bencao Jing, 神农本草经, Classique de la Matière Médicale de Shen Nong.
  • JKYL : Jin Kui Yao Lüe, 金匱要略, Précis du Coffre d’Or, écrit par Zhang Zhongjing (150-219). Il traite principalement des maladies diverses de la médecine interne, d’une partie de la médecine chirurgicale et des maladies de la femme. Il y a 25 chapitres, incluant 262 prescriptions.
  • SXYJa : Shi Yi Xin Jian, 食医心鉴, Compréhension Approfondie de la Diététique, compilé par Zan Yin en 853 dans lequel il parle de l’utilisation des aliments suivant les connaissances taoïstes, et sur l’expérience des famines au cours desquelles tous les aliments devaient être utilisés.
  • SQYLXS : Shou Qin Yang Lao Xin Shu, 壽親養老新書, Nouvel Ouvrage pour Préserver la Santé des Personnes Âgées, est l’un des premiers livres sur la santé des personnes agées écrit par Chen Zhiyuan durant la dynastie Song et complété par Zou Xuan durant la dynastie Yuan. Il couvre la diétothérapie, la médecine et la psychothérapie.

Liens

Blé sur Wikipedia

© copyright 2016 www.dietetiquechinoise.com. Tous droits réservés.